LES NTAP, qu’est-ce que c’est ?

Une NTAP « Nouvelle Technologie d’Assistance Physique » est un dispositif ou robot qui a pour but de soulager et compenser les efforts réalisés par son utilisateur dans le cadre de l’exécution de ses tâches. La grande vocation des NTAP est également de diminuer le risque d’apparition des troubles musculosquelettiques (TMS) en passant notamment par la réduction de la charge physique.
Ces NTAP se divisent en deux grandes catégories, les DAP (Dispositifs d’Assistance Physique) qui sont mécaniques et les RAP (Robots d’Assistance Physique) qui sont automatisés, dotés d’électronique ou encore de systèmes hydrauliques ou pneumatiques. Les NTAP peuvent être à contention ou sans contention, c’est-à-dire en contact direct avec le corps de leurs utilisateurs ou non.
Dans la famille DAP on retrouve les exosquelettes passifs, les bras d’assistance zéro gravité, les ergosquelettes ou encore les chariots de manutention mécanique.
In the PAR family we find active exoskeletons, industrial robots or cobots (collaborative robots). What makes the difference between these 2 types of robots is their integration into the work environment  : industrial robots are located in defined areas, limited by safety barriers or other indications while cobots are integrated into the same workspaces as workers.
Revenons aux exosquelettes
Le grand avantage de l’exosquelette par rapport à ses pairs est la mobilité qu’il confère à son utilisateur. En effet, grâce à l’évolution rapide des technologies et l’attention particulière que portent les fabricants quant à leur adaptation à une activité de travail ciblée, les DAP type exosquelettes s’intègrent de plus en plus facilement à différentes activités notamment dans le cadre de maintien postural prolongé, de manutentions répétitives ou encore de port de charges.
Nous l’avons soulevé à l’instant : les technologies évoluent rapidement et on voit apparaître petit à petit deux familles d’exosquelettes bien distinctes :
Les exosquelettes « actifs » : dotés de composants électroniques de commande, de récupération/traitement d'information, nécessitant des batteries et ayant par conséquent une autonomie limitée. Ces exosquelettes s’adaptent facilement aux différents types d’activités même les plus complexes. Néanmoins on note qu’ils sont plus lourds, plus chers et moins fiables que les exosquelettes passifs.
"Passive" exoskeletons only work on mechanical concepts, so their autonomy is not limited. These technologies are less expensive and allow a perfect response to a specific work activity. We equip ourselves easily and quickly. The major drawback of these exoskeletons is their technical specificity  : a passive exoskeleton relieves a specific movement or position but can disrupt other movements, it must be ensured that it will be perfectly adapted to the chosen activity.
Il existe encore très peu d’exosquelettes robotiques (ou actifs), on voit leur apparition se faire dans le milieu médical tandis que les exosquelettes mécaniques se dirigent vers les secteurs professionnels pour de la prévention en entreprise.